Comment financer votre formation ?

Mise à jour 11/07/2022

comment financer sa formation ?

Préparez votre projet professionnel

Lorsque vous préparer un projet de reconversion professionnelle, sachez qu’il existe différentes aides pour financer tout ou partie de votre formation. Que vous soyez salarié d’une entreprise, étudiant, demandeur d’emploi ou travailleur indépendant, découvrez 11 dispositifs pour lesquels vous pouvez être éligibles sous certaines conditions.

1. Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Le CPF est un compte individuel vous permettant de cumuler des droits à la formation pendant toute votre activité professionnelle. Vous êtes crédités de 500 € par an et vous êtes plafonnés au bout de 10 ans, soit 5000 €. Pour savoir combien d’argent vous avez cumulé sur votre compte, connectez-vous sur le site du CPF.

À savoir qu’aucunes coordonnées personnelles ne vous seront demandées. Votre CPF est valable jusqu’à vos 65 ans. Autrement dit, personne ne peut vous obliger à l’utiliser. Vous pouvez choisir avec quel organisme de formation vous souhaitez collaborer, faire votre formation à distance ou en présentiel.

Depuis janvier 2022, les organismes de formation présents sur le CPF ont une obligation de passer une certification Qualiopi. C’est un gage de qualité des actions de formations. L’organisme certificateur va attester de la qualité des processus et du fonctionnement des prestataires de formation et de développement des compétences.

2. Pôle Emploi

Pôle Emploi peut vous aider avec l’Aide Individuelle à la Formation (AIF). Il finance en priorité les demandeurs d’emploi qui bénéficient de l’allocation chômage. La condition est d’être inscrit à Pôle Emploi et d’avoir valider son projet de formation avec son conseiller en formation Pôle Emploi.

La demande de prise en charge peut se faire également directement sur le site du CPF. Le montant de l’aide n’est pas plafonné, et vous pouvez donc la demander plusieurs fois.

Vous pouvez aussi faire une demande de prime de 1000€ dès votre entrée en formation et le financement de vos déplacements.

3. L’employeur

Abondement CPF

Depuis 2022, les employeurs peuvent abonder directement votre compte CPF. L’employeur, par contre, ne peut pas vous imposer d’utiliser votre compte CPF pour financer une formation. Si la formation se déroule pendant les heures de travail, vous devez préalablement demander l’autorisation à votre employeur.

Versements obligatoires

Sachez également que les entreprises sont soumises à des versements obligatoires sur les compte CPF de ses salariés. Cela concerne tous les employeurs quels que soient la nature de l’activité ou le statut juridique. Le montant de cette taxe annuelle dépend du nombre de salariés dans l’entreprise.

4. La Région

La Caisse des dépôts et Consignations autorise désormais Les Régions à financer des formations professionnelles. Les Régions définissent elles-mêmes les critères de sélection des actifs pour bénéficier d’un abondement régional. Ainsi, la Région pourra effectuer un abondement directement sur votre Compte Personnel de Formation (CPF).

Le montant de ces aides varie d’une région à une autre. Toutes les informations sont disponibles directement sur votre Compte de Formation.

5. Les OPCO

Les OPCO (Opérateurs de Compétences) sont des organismes certifiés par l’État. Ils ont pour but d’aider les entreprises ne dépassant pas 50 salariés à favoriser l’accompagnement professionnel par le biais de la formation continue. Les OPCO peuvent, tout comme les Régions, abonder les comptes CPF des travailleurs.

6. Le Compte Professionnelle de Prévention

Le Compte Professionnel de Prévention (C2P) permet notamment de déterminer les facteurs de risques professionnels d’exposition des travailleurs. 10 points permettent de financer un trimestre et donc de partir à la retraite jusqu’à 2 ans avant.

Ces points permettent également de financer une formation sur votre compte CPF. Il vous faudra d’abord utiliser l’argent disponible sur votre CPF avant de mobiliser vos points pénibilités. Le but de votre C2P est de vous permettre d’accéder à un travail moins pénible ou aussi un temps partiel sans perte de salaire.

7. Le DIFE

Depuis Janvier 2022, les Élus locaux peuvent accéder au site « Mon Compte Élu« . Cet espace en ligne vous permet de mobiliser vos droits formation dans le cadre du Droit Individuel à la Formation des Élus Locaux (DIFE). Ce service gratuit est disponible via la plateforme en ligne Mon Compte Formation. Vous disposez de 400€ par an, quel que soit le nombre de mandat.

8. Le Compte d’Engagement Citoyen (CEC)

Le CEC recense les activités bénévoles, volontaires ou maitre d’apprentissage. Il permet d’acquérir des droits à la formation directement reversés sur votre compte CPF. Pour connaître le montant de vos droits, vous devez créer un Compte Personnel d’Activité (CPA). Il est possible d’acquérir jusqu’à 240€ par an.

9. La mission locale

Si vous avez moins de 25 ans et que vous ne savez pas comment financer votre formation, vous pouvez demander l’aide de la Mission Locale. Elle pourra également vous proposer un diagnostic sur votre situation et pourra vous orienter vers l’aide à la formation la plus adapté à vos besoins.

10. Travailleurs en situation de handicap

AGEFIPH

L’organisme AGEFIPH (Association de Gestion de Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Handicapés) propose des aides et un accompagnement pour l’emploi et la formation des personnes en situation de handicap.

CPAM

Les victimes d’accidents et de maladies professionnelles peuvent aussi demander l’aide de la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie). Cette aide permet un abondement de votre CPF jusqu’à 7500€. Pour disposer de ce dispositif, il faut donc justifier d’un taux d’incapacité à travailler permanente de 10 % ou plus.

11. AGEFICE ou FIFPL

AGEFICE

L’Agefice est le Fonds d’Assurance Formation (FAF) du Commerce, de l’Industrie et des Services. Il assure la gestion des fonds issus de la collecte de la Contribution à la Formation Professionnelle (perçue par l’intermédiaire des URSSAF ou la Sécurité Sociale des Indépendants) ainsi que le financement des formations des chefs d’entreprise non-salariés et de leurs conjoints collaborateurs.

FIFPL

Seuls les auto-entrepreneurs ayant une activité libérale, et pouvant justifier d’une attestation de versement URSSAF pour l’année en cours mentionnant le FIF PL comme fonds d’assurance formation, sont susceptibles de pouvoir bénéficier d’une prise en charge de leurs formations par le FIF PL.

Pour savoir si vous êtes éligibles au financement de l’un de ces 2 organismes, rendez-vous sur votre compte URSSAF, dans l’onglet Gérer mon auto-entreprise, puis cliquez sur Mes attestations.